Skip to content

Download E-books Ursule Mirouët PDF

By Honoré de Balzac

A los angeles mort du docteur Minoret, ses héritiers présomptifs mettent tout en oeuvre pour déposséder et anéantir l. a. jeune femme qu'il a adoptée et à qui il a légué sa fortune. Empiégée dans les mailles du filet familial, l'innocente et pieuse Ursule finira-t-elle par goûter le bonheur d'être et d'avoir ?... Paru en 1842, Ursule Mirouët est "le chef-d'oeuvre de l. a. peinture de mœurs", selon Balzac : l'auteur y donne à voir dans toute sa hideur, exacerbée par le huis clos provincial, l. a. pulsion de cupidité. Mais c'est aussi un roman énigmatique, qui, brusquement, fait basculer le lecteur au royaume de l'inquiétante étrangeté. Dans cette troublante histoire de revenus et de revenants, qui se noue et se dénoue par le miracle de songes prémonitoires et de visions surnaturelles, les hommes croient mener los angeles partie alors qu'ils sont sous l'influence d'une strength qui les dépasse. Entre les petits trafics de l. a. terre et les vastes intentions du Ciel, les ponts ne sont pas coupés: mêlant réalisme et fantastique, matérialisme et spiritualité, Balzac apparaît ici, plus que jamais, comme un penseur de l'Unité.

Show description

Read Online or Download Ursule Mirouët PDF

Best Literary Classics books

Big Sur

"Each ebook via Jack Kerouac is exclusive, a telepathic diamond. With prose set in the course of his brain, he finds attention itself in all its syntatic elaboration, detailing the luminous vacancy of his personal paranoiac confusion. Such wealthy traditional writing is nonpareil in later part XX century, a synthesis of Proust, Céline, Thomas Wolfe, Hemingway, Genet, Thelonius Monk, Basho, Charlie Parker, and Kerouac's personal athletic sacred perception.

The Princess Casamassima (Classics S)

Henry James conceived the nature of Hyacinth Robinson—his 'little presumptuous adventurer along with his mix of intrinsic fineness and fortuitous adversity'—while jogging the streets of London. mentioned in poverty, Hyacinth has however built aesthetic tastes that heighten his wisdom of the sordid distress round him.

He Knew He Was Right (Penguin Classics)

The principal subject of the radical is the sexual jealousy of Louis Trevelyan who unjustly accuses his spouse Emily of a liaison with a pal of her father's. As his suspicion deepens into insanity, Trollope supplies us a profound mental learn during which Louis' obsessive delirium is analogous to the tormented determine of Othello, tragically incorrect by way of self-deception.

Villette (Penguin Classics)

"I am in simple terms simply lower back to a feeling of genuine ask yourself approximately me, for i've been reading Villette. .. " —George EliotWith neither buddies nor relatives, Lucy Snowe units sail from England to discover employment in a women’ boarding tuition within the small city of Villette. There she struggles to continue her self-possession within the face of unruly students, an before everything suspicious headmaster, and her personal complicated emotions, first for the school’s English medical professional after which for the dictatorial professor, Paul Emmanuel.

Extra info for Ursule Mirouët

Show sample text content

L'énorme ventre de ce géant était helpé par des cuisses grosses comme le corps d'un adulte et par des pieds d'éléphant. l. a. colère devait être infrequent chez cet homme, mais poor, apoplectique alors qu'elle éclatait. Quoique violent et incapable de réflexion, cet homme n'avait rien fait qui justifiât les sinistres promesses de sa physionomie. À qui tremblait devant ce géant, ses postillons disaient : � Oh ! il n'est pas méchant ! » Le maître de Nemours, pour nous servir de l'abréviation usitée en beaucoup de will pay, portait une veste de chasse en velours vert bouteille, un pantalon de coutil vert à raies vertes, un considerable gilet jaune en poil de chèvre, dans l. a. poche duquel on apercevait une tabatière monstrueuse dessinée par un cercle noir. À nez camard grosse tabatière, est une loi presque sans exception. Fils de los angeles Révolution et spectateur de l'Empire, Minoret-Levrault ne s'était jamais mêlé de politique ; quant à ses reviews religieuses, il n'avait mis le pied à l'église que pour se marier ; quant à ses principes dans l. a. vie privée, ils existaient dans le Code civil : tout ce que los angeles loi ne défendait pas ou ne pouvait atteindre, il le croyait faisable. Il n'avait jamais lu que le magazine du département de Seine-et-Oise32, ou quelques directions family members à sa occupation. Il passait pour un cultivateur habile ; mais sa technological know-how était purement pratique. Ainsi, chez Minoret-Levrault, le ethical ne démentait pas le body. Aussi parlait-il rarement ; et, avant de prendre l. a. parole, prenait-il toujours une prise de tabac pour se donner le temps de chercher non pas des idées, mais des mots. Bavard, il vous eût paru manqué. En pensant que cette espèce d'éléphant sans trompe et sans intelligence, se nomme Minoret-Levrault, ne doit-on pas reconnaître avec Sterne l'occulte puissance des noms, qui tantôt raillent et tantôt prédisent33 les caractères34 ? Malgré ces incapacités visibles, en trente-six ans il avait, los angeles Révolution aidant, gagné trente mille livres de rente, en prairies, terres labourables et bois. Si Minoret, intéressé dans les messageries de Nemours et dans celles du Gâtinais à Paris, travaillait encore, il agissait en ceci moins par habitude que pour un fils special auquel il voulait préparer un bel avenir. Ce fils, devenu, selon l'expression des paysans, un monsieur, venait de terminer son droit et devait prêter serment à los angeles rentrée, comme avocat stagiaire. Monsieur et madame Minoret-Levrault, automobile, à travers ce colosse, tout le monde aperçoit une femme sans laquelle une si belle fortune serait most unlikely, laissaient leur fils libre de se choisir une carrière : notaire à Paris, procureur du roi quelque half, receveur-général n'importe où, agent de switch ou maître de poste. Quelle fantaisie pouvait se refuser, à quel état ne devait pas prétendre le fils d'un homme de qui l'on disait, depuis Montargis jusqu'à Essonne : � Le père Minoret ne connaît pas sa fortune ! » Ce mot avait reçu, quatre ans auparavant, une sanction nouvelle quand, après avoir vendu son auberge, Minoret s'était bâti des écuries et une maison superbes en transportant los angeles poste de los angeles Grand-Rue sur le port.

Rated 4.26 of 5 – based on 6 votes